mardi 24 mai 2011

UNE MESURE A NOTRE PORTEE

Dans les messages précédents, j'ai évoqué l'énigme 780 et plus particulièrement deux mesures possibles : le pas grec et la circonférence de la boussole.
 
Or, vous l'aurez remarqué, le mot mesure n'apparaît pas clairement dans cette énigme. Et pourtant, il y a un quasi consensus de la communauté des chouetteurs pour penser que la mesure ou du moins l'une de ses valeurs se détermine en 780.
Il est vrai que l'auteur a souvent affirmé qu'une chose importante était présente dans cette énigme et que le portrait-robot de cette chose importante colle assez bien avec la mesure.

Reste qu'il s'agit également de faire un choix et de trancher entre les hypothèses de mesure, celles qui participent de la fausse piste et celle qui représente la bonne solution. Mais pour effectuer ce choix positif, s'il est permis de le faire, il faut s'appuyer sur une méthodologie d'obtention, un procédé qui permet de désigner la bonne mesure.


Selon moi, pour parvenir à ce résultat, il nous faut nous intéresser à la première occurrence du mot mesure dans les énigmes.
Dans une approche classique, il apparaîtrait normal de chercher la mesure dans  l'énigme où elle est pour la première fois explicitement nommée, c'est à dire l'énigme 500.
Paradoxalement, peu de chercheurs s'appuient sur la 500 pour déterminer la mesure alors même que la logique devrait nous pousser à investiguer en premier lieu dans cette énigme et ce d'autant plus qu'une mesure s'accorde assez bien avec une énigme musicale.
En effet, au début d'une portée musicale, juste après la clé il y a 2 chiffres, l'un au dessus de l'autre qui indique la mesure.


Or, ces chiffres indiquant la mesure ne sont pas présents dans le visuel de la 500. 
Pourtant, il s'agit bien de trouver la mesure sur notre portée et d'interpréter les objets qui remplacent nos deux chiffres comme des symboles qui nous désignent la mesure cachée.


Sol(G)-(R)ègle-(E)querre-(C)ompas


La lecture de gauche à droite nous permet d'obtenir une première réponse intéressante puisque la clef de sol (G), la règle (R), l'équerre (E) et le compas (C) forment le mot grec pour potentiellement confirmer le pas grec.

Mais c'est oublier le conseil d'une autre énigme musicale, la 580 qui nous informe que le bon sens, c'est le sens du contresens, et inversement, conseil qui n'est pas sans rappeler une inversion photographique qui ne sera pas pour déplaire aux partisans de Niepce en 600.

(C)ompas-(E)querre-(R)ègle-(CLE)



Une nouvelle mesure apparaît alors puisque le compas(C), l'équerre (E), la règle(R) et la (CLE) de sol désignent le CERCLE. Les instruments de mesure servent donc de lien hypervisuel vers un CERCLE et il s'agit bien sûr du cercle de la boussole de la 780.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire