samedi 1 octobre 2011

LA PISTE DU MERIDIEN (2ème PARTIE)

POUR TROUVER LA LIGNE DE MIRE, L'OUVERTURE EST LE BON GUIDON.

La ligne de mire correspond à la ligne qui relie la mire du nord et la mire du sud.
Cette ligne désigne le méridien de Paris situé à environ 2°20' (2 degrés et 20 minutes d'angle) à l'Est du méridien de Greenwich.
Ci-dessous, un scan de Patrice extrait du Guide Michelin (guide vert) de Paris, édition 1996, p.211.


La ligne de mire



La mire nord du méridien de Paris

La mire se trouve dans le jardin de la résidence privée du moulin de la Galette.
Elle est située au 1 rue Junot, à Paris, dans le 18ème arrondissement.


Gravure de la mire nord (gravure)

La mire du nord

L'Observatoire de Paris a été placé à Montparnasse sur la recommandation de Claude Perrault. Quelques années plus tard, l'Académie des sciences décida de mesurer la longueur de l'arc du méridien de Paris de l'extrémité nord à l'extrémité sud de la France. C'est l'abbé Jean Picard qui a été chargé de faire les mesures de Paris à Amiens. Le 14 août 1675, l'abbé Jean Picard a planté un repère pour le méridien de Paris près du moulin Blute-Fin. C'était un simple poteau en bois indiquant la position de la Méridienne tracée à partir de l'axe de l'Observatoire de Paris. Les travaux de mesure de la longueur de l'arc du méridien ont été poursuivis par Cassini puis par son fils Jacques Cassini.

En 1736, Jacques Cassini fait remplacer le poteau par un monument de 3 mètres de haut composé d'un parallélépipède surmonté d'une pyramide quadrangulaire portant à son sommet une fleur de lys. Il y fait placer une inscription :

« L'an MDCCXXXVI cet obélisque a été élevé par ordre du Roy pour servir d'alignement à la méridienne de Paris du côté nord. Son axe est à 2 931 toises deux pieds de la face méridionale de l'Observatoire. »

Sous la Révolution, une boule a remplacé la fleur de lys, puis en 1830 une pique en fer a été mise en place au sommet de la pyramide. (Source Wikipedia)



La mire sud du méridien de Paris


Le méridien de Paris traverse le parc Montsouris. Une stèle, mire sud du méridien de Paris, matérialise son emplacement à peu près. 

La ligne du méridien de Paris tracée dans le parc par les médaillons de l'Hommage à Arago montre que la Mire du Sud n'est pas sur cette ligne. La raison en est que la mire ne servait pas à matérialiser précisément le méridien de Paris mais à calibrer l'alignement nord-sud d'instruments (quart de cercle et lunette méridienne) ; ces instruments n'étaient pas placés exactement sur le méridien mais installés dans l'aile est de l'Observatoire de Paris. Par conséquent, la mire a été installée dans le parc en tenant compte de ce décalage.


Achevée en 1806, cette œuvre de Vaudoyer, haute de quatre mètres, est appelée la Mire du Sud, mais aussi Mire de l'Observatoire, car elle était placée à l'origine dans le jardin de l'Observatoire de Paris.


La mire sud dans le parc de Montsouris


Sur la stèle, désormais classée, on peut lire l'inscription suivante :

DU REGNE
DE
[               ]
MIRE DE
L'OBSERVATOIRE
MDCCCVI 

(Source Wikipedia)

On peut se rappeler de l'indice ALMISEFORU qui a servi pour l'IS VENU DE L'ILE D'ELBE, IL Y DEBARQUA et qui codait NAPOLEON et GOLFE-JUAN.
Or Napoléon est justement le nom qui a été effacé sur la mire sud du parc Montsouris.

Cette ligne de mire qui joint les mires nord et sud de Paris et qui définissent le méridien de Paris passent par Bourges et rentre en résonance parfaite avec l'IS que j'ai évoqué en début d'article.
Alors pour être tout à fait précis, le méridien de Paris passe légèrement à l'ouest de Bourges vers la commune de La Chapelle-Saint-Ursin toutefois il est certain que l'un des points de triangulation qui a servi à la détermination du méridien se trouvait à Bourges :

Les points de triangulation ayant servi à la détermination du méridien de Paris


Mais la confirmation ultime qui permet d'affirmer avec certitude qu'on peut considérer Bourges sur le méridien de Paris dans le jeu provient de Max Valentin lui-même :


Dunkerque, Saint-Denis, Bourges et Carcassonne ont comme point commun qu'elles se trouvent toutes les quatre sur le Méridien de Paris.
(Extrait de la solution officielle de la publiciste En égrenant les marchipous publiée par David Gille alias Max Valentin parue sur le forum des cistes)


4 commentaires:

  1. salut Marvin

    sur ta carte de France, que représentent les espèces de pyramides dessinées en arc de cercle entre St Félix et Lyon ?

    Delphinus

    RépondreSupprimer
  2. Salut Delphinus,
    Pour une raison que j'ignore, le cartographe devait avoir envie de répertorier la ceinture externe du massif central (Cévennes, Monts du Vivarais ...) alors même que des sommets plus élevés de la région ne sont pas mentionnés.

    RépondreSupprimer
  3. Ben oui , et c'est le drame de ce jeu : quand une énigme demande explicitement au joueur d'aller au Sud de Bourges pour y trouver quelque chose , aucun chouetteur depuis 21 ans ne comprend que ce qu'il faut trouver sur le Meridien , au sud de Bourges est tout simplement Carcassonne . C'est absolument prodigieux .
    C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème, Corto, c'est le fait que Max a réaffirmé que le point de changement de direction était anodin or tu conviendras que si celui-ci s'effectuait à Carcassonne, il ne serait pas anodin ...

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer