dimanche 1 décembre 2013

POINT DE CHUTE DE LA FLECHE D'APOLLON : RESULTAT DU SONDAGE


Résultat du sondage


Tout d'abord, je remercie les chercheurs qui ont participé à ce sondage. Vous êtes 105 à avoir répondu présent ce qui constitue déjà un bel échantillon. Les choix se sont effectués en connaissance de cause puisque j'ai donné les hyperliens vers les pages qui développaient chaque hypothèse.
Je redonne le lien vers le résultat du sondage sur la spirale car la comparaison me semble intéressante.


  • Une majorité de chercheurs pense que le point de chute figure parmi les choix proposés

Étonnamment, il semble y avoir beaucoup plus de certitudes sur le point d'impact de la flèche d'Apollon que sur la spirale. Dans le sondage sur la spirale, Autre spirale recueillait 51 % alors qu'Autre point de chute ne recueille ici que 40 % des suffrages exprimés.
Les 7 personnes qui précisent cet autre point de chute désignent toutes un point de chute différent, même si 2 des réponses possèdent la solution Lamarque comme dénominateur commun.
Il n'y a donc pas un plébiscite pour un choix alternatif unique derrière ce choix Autre point de chute mais bien une multitude de solutions variées.

Les votants sont finalement 60% à penser que le point de chute de la Flèche d'Apollon figure parmi les choix proposés.
Je pense que l'IS TDF y est pour beaucoup en permettant une sélection plus limitée des candidats possibles. La mesure joue a priori un rôle moins dispersif.
 
Les hypothèses proposées présentent toutes les points communs suivants qui sont par induction des données partagées par au moins 60% des chercheurs :

  1. Un qui correspond à la ville de Golfe-Juan
  2. La vitesse de la lumière
 
  • 52% des choix se portent sur 3 hypothèses

3 hypothèses en particulier recueillent à elles seules 52% des votes :
Dabo, Strasbourg et Saint-Nicolas-de-Port
C'est donc le triomphe des 559 km, point commun de ces 3 hypothèses. Indirectement, ce sont également les choix de la vitesse de la lumière et du calcul de la fraction du jour sidéral selon la méthode classique qui sont plébiscités.

  • Dabo, le choix majoritaire
Parmi ces 3 hypothèses, Dabo se démarque nettement puisque des chercheurs qui n'ont pas Dabo en tant que spirale du jeu la choisissent néanmoins en 420.
(19% avaient Dabo pour spirale et vous êtes 26% à la choisir comme point d'impact)
Un chercheur sur 4 porte ainsi son choix sur Dabo.
Il est probable que la quasi-totalité des chercheurs qui choisissent Dabo en 500 la conserve en 420 alors qu'on observe que la réciproque n'est pas vraie.
Le choix de Dabo est sans doute l'explication la plus convaincante des 1969,697 mesures.


  • Les points de chute qui ne convainquent pas

Les autres hypothèses  ne parviennent pas à vous convaincre
Bagnères-de-Bigorre, Gérardmer et Crésantignes (aucun suffrage pour cette dernière) ne recueillent collectivement que 3 voix, moins de 3% des votes.
Bagnères-de-Bigorre et Crésantignes payent cher leur non-conformité avec les contraintes de l'IS Serre-Chevalier/Isola2000. Gérardmer doit sans doute une partie de son rejet à son report non classique des 559 km.
Châtel fait un tout petit peu mieux mais ne parvient à engranger que 3% des votes.
C'est donc un rejet des hypothèses les moins classiques et indirectement cela signifie que les approches alternatives aux 559 km ne parviennent pas à convaincre les chercheurs.



En résumé, Dabo est l'hypothèse qui rassemble le plus de chercheurs en 420.
Strasbourg et Saint-Nicolas-de-Port sont ses plus solides challengers.
Les autres hypothèses ne recueillent pas d'adhésion et restent confidentielles. 
Je suis également certain que derrière le choix Autre, la solution commune la plus majoritaire atteindrait moins de 10% des suffrages. Je le pense parce qu'une hypothèse qui recueille une adhésion significative bascule rapidement dans le domaine public.
Au final, les convictions d'une majorité d'entre vous se portent sur trois hypothèses.
Précisons enfin que la 420 ne se limite pas forcément au point de chute de la flèche d'Apollon mais qu'il s'agit à tout le moins d'une donnée essentielle qui a vocation à être réutilisée. On peut hasarder qu'il n'y a pas d'espoir de résolution des énigmes sans la connaissance du point d'impact de la flèche d'Apollon.



27 commentaires:

  1. "Dabo, le choix majoritaire"


    Sur un blog daboïste, c'est la moindre des choses .... :+)

    (je plaisante ...quoique... lol)


    "On peut hasarder qu'il n'y a pas d'espoir de résolution des énigmes sans la connaissance du point d'impact de la flèche d'Apollon."

    Le point d'impact du "trait" est obligatoirement important puisque demandée par l'énigme.
    Ce qu'il doit nous apporter est comme tu le dis sans doute indipensable pour poursuivre la résolution des énigmes.

    Ensuite, reste à trouver "la flèche", évidemment !

    RépondreSupprimer
  2. Damned ! Tu m'as démasqué, Trismus ! ;-)
    Ce sondage n'a pas valeur de vérité, bien sûr.
    Donc, l'hypothèse de Dabo ne recueille pas de validation par la simple onction des résultats de ce sondage.
    Il ne vise d'ailleurs pas à légitimer une hypothèse particulière mais il permet tout de me de se situer. On peut en tirer des enseignements, je pense. Est-il possible qu'une hypothèse comme Crésantignes qui ne recueille aucune voix soit la solution de l'énigme ? Ce serait bien improbable. Plus généralement, on peut penser que la véritable solution puisse convaincre une proportion importante de chercheurs. Dabo est sans doute l'hypothèse la plus aboutie parce qu'elle parvient à expliquer toutes les données. Mais il existe peut-être une hypothèse alternative qui attend d'être révélée ou bien une hypothèse existante qui attend d'être complétée pour réussir à s'imposer.
    Je ne cherche pas à garder ma tour daboïste la plus haute en cassant celle des autres. J'essaie au contraire de trouver toutes les briques dussent-elles servir à élever une tour plus haute que la mienne.
    Mais je ne pense pas que tu en doutais réellement :-)


    Amicalement,
    Marvinclay

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, je ne faisais que te taquiner !
      J'apprécie ta démarche et même si nous n'avons pas la même approche de la chasse (tu la vois comme un matheux connaissant bien la littérature et moi comme un littéraire ayant eu une formation matheuse étant jeune) j'espère toujours y trouver un élément, une analyse, une idée, bref quelque chose d'important qui m'aurait échappé.
      Ce qui ne s'est pas encore produit... mais qui sait. Je reste vigilant.

      Aurais tu le temps de me contacter (par mon site par exemple) car je souhaitais t'envoyer un courriel et je n'ai plus d'adresse mail active pour toi.

      Supprimer
  3. Curieuse analyse... Car, en réalité, le grand vainqueur du sondage, c'est "Autre point de chute" (40%). AUCUNE proposition ne fait mieux ! Et Dabo, qui arrive second, n'obtient par comparaison que 28% des suffrages. Est-il sérieux de cumuler des résultats qui s'excluent les uns les autres pour dire qu'ils représentent ensemble un avis majoritaire ?

    DL (très minoritaire et fier de l'être)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a 42 réponses autre et les 7 chercheurs détaillant cette réponse autre évoquent des réponses toutes différentes. Je prétends, en effet par simple projection statistique qu'il n'y a pas une réponse unique majoritaire derrière ce choix autre et j'ajoute que s'il existait un choix autre majoritaire d'au moins 10 chercheurs, une telle hypothèse aurait filtré et serait du domaine public.
      C'est une interprétation que j'assume comme je comprends tout à fait qu'on puisse être en désaccord avec ce point de vue, Don Luis.

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
  4. Cherchez encore...
    Car la flèche d'Apollon ne parcourt pas 559 km, il faut un peu d'astuce pour avoir un résultat PARFAIT, en 420 !

    Le point de départ se situe bien au niveau de Golfe Juan et le trajet(tracé sur la carte) du projectile respecte évidemment l'IS "Serre-Chevalier<====>Isola 2000"

    Seulement, comme pour toutes les énigmes du livre, il faut s'appliquer à les résoudre correctement, entièrement et dans l'ordre indiqué par l'énigme B avant d'aller trop loin...

    Pour cela, il faudrait déjà que la majorité des chercheurs accepte enfin l'idée que la mesure du livre des énigmes ne peut pas être le pied de 33 cm, une simple lecture/compréhension des réponses, de Max Valentin en Q/R, au sujet de la mesure permet d'en prendre facilement conscience.

    Mais il est vrai que cela demanderait ensuite un effort considérable pour reprendre le jeu depuis le début car la mesure se trouve en 780.

    Bonne continuation à toutes et à tous.


    "Le banni" des principaux forums de ce jeu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait que de nombreux chercheurs adoptent 559 km ne signifie pas qu'ils adoptent la mesure de 33 cm. Pour Strasbourg ou Saint-Nicolas-de-Port, il y a même de fortes probabilités pour que cela ne soit pas le cas ...

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
    2. Quelle peut-être la crédibilité d'une solution de la 420 qui n'explique pas les liens pourtant manifestes avec la 470 (flèche, lumière, cent, sans compter les relations alphanumériques entre 778 et 1815) ?
      En fait, ce sondage ne prouve - avec éclat - qu'une seule chose : c'est que les chercheurs sont totalement, tragiquement, paumés, et ne savent absolument pas à quoi se raccrocher !

      DL

      Supprimer
    3. Salut Don Luis.

      J'ai appris que tu t'étais encore fait bannir !

      C'est la troisième fois je crois ?
      En vingt ans, ça reste raisonnable !!!! mdr
      (ça manque de smileys ces blogs...)

      Pas très grave vu ce que les différents fora sont devenus.

      Pour revenir au sujet, je te trouve très excessif dans ton appréciation quand tu dis :
      "En fait, ce sondage ne prouve - avec éclat - qu'une seule chose : c'est que les chercheurs sont totalement, tragiquement, paumés, et ne savent absolument pas à quoi se raccrocher !"

      Quelques dizaines de réponses ne font pas un sondage scientifique et surs, un sujet tel que la chouette, il est évident que sur 10000 chouetteurs, il y a 10000 solutions.

      Mais cela donne simplement les tendances "majoritaires".
      Et celle ci sont à prendre avec des pincettes, évidemment.

      Bien qu'ayant indiqué Strasbourg, je suis bien certain qu'aucun autre des chouetteurs n'arrive dans cette ville de la même façon que moi. D'autant plus que j'ai répondu plus exactement sur le "trait" d'Apollon que sur "la flèche" elle même, mais c'est un autre débat.

      De plus, tu le dis toi même, la certitude que chacun a de la mesure ou le la lumière (pour reprendre tes éléments) amènent, au fur et à mesure de l'avancement dans les énigmes, des solutions obligatoirement de plus en plus différentes.
      Donc, pourquoi vouloir les critiquer ?

      Pour ma part j'espère toujours y puiser une idée, une corrélation, un élément qui pourrait m'avoir échappé.

      Je peux t'assurer que, selon ma solution de la 530, puis de la 780, puis de la 470 et ainsi de suite, ma 420 est totalement et parfaitement résolue.
      Mais c'est selon les items de mes solutions de départ. Mes conclusions seront donc obligatoirement radicalement différentes des tiennes.

      Ce qui ne signifie pas, hélas, que l'un de nous possède les bonnes solutions ....

      ........ ce pourrait être Marvinclay......... :-)

      Bref, le travail que fait Marvinclay est je pense de présenter les hypothèses qui lui semblent intéressantes et il argumente sur celles ci.
      ce sondage confirme simplement qu'il semble qu'une majorité de chercheur utilisent effectivement 559 km. Ce qui est mon cas à un moment de l'énigme, mais pour moi ça ne s'arrête pas là.

      Bonne chasse Don Luis

      Supprimer
    4. Non, j'ai claqué la porte des Sans Hulotte après un carton rouge, nuance ! Mais comme je ne vais pas tarder à me faire bannir d'ici, je pourrais peut-être m'inscrire sur la Chouette en bronze, histoire de me réserver une occasion supplémentaire de jouer les proscrits... :))) En attendant d'avoir le temps de créer mon propre blog.

      Pour ce qui est de la 420, je continue de penser que c'est une erreur de ne raisonner que sur des paramètres "scientifiques", et je crois que c'est aussi une erreur de s'appuyer sur une IS comme si c'était une partie de l'énoncé d'une énigme. Une IS n'est qu'une confirmation a posteriori, et on ne sait pas a priori à quel moment de la 420 elle s'applique.

      Bonne chasse à toi, Trismus !

      DL

      Supprimer
    5. "je pourrais peut-être m'inscrire sur la Chouette en bronze, histoire de me réserver une occasion supplémentaire de jouer les proscrits... :))"


      Euh..... tu es déjà inscrit mon cher Don Luis

      Je t'accordes bien volontiers que raisonner uniquement "scientifique" serait une grosse erreur (et l'auteur du jeu nous en a de fait prévenu) et je te le répète, je ne raisonne pas vraiment scientifique dans cette 420.

      Néanmoins, ce n'est pas renier toute astuce que de penser que 559 est partie prenante de cette énigme, au moins comme élément permettant de trouver la solution.

      Supprimer
    6. Je suis déjà inscrit ? Mais va savoir quel était mon mot de passe !

      DL

      PS. Pour 559, voir le "secteur angulaire" que je signale + bas.

      Supprimer
    7. Il te suffit de le redemander si tu le souhaite !

      Supprimer
    8. Merci de l'invitation ! Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose pour toi que je vienne t'apporter la contradiction...

      DL

      Supprimer
  5. Je sais que ce blog n’est pas un forum, et je ne veux pas être envahissant, mais quatre points à propos de l’IS :
    1. L’IS ne doit pas normalement être utilisée pour résoudre l’énigme (aucune IS n’est indispensable). Donc, l’énigme doit pouvoir être résolue sans « secteur angulaire ». En utilisant celui-ci, on occulte les véritables indices (et les éléments puisés dans les solutions des énigmes précédentes) qui sont censés livrer la solution.
    2. On ne sait pas de quelle partie de la solution l’IS est la confirmation. L’IS parle de la « flèche d’Apollon », alors que l’énigme parle de « son trait », le mot flèche n’apparaissant qu’en toute fin d’énigme (et le fait que le mot flèche apparaisse dans le titre et le mot lumière dans la dernière ligne dans la 470, et que ce soit le contraire dans la 420 me semble très important).
    3. L’IS pourrait ne s’appliquer qu’à un premier niveau de décryptage, insuffisant pour trouver la chouette. Il est EVIDENT que l’énigme et l’IS sont conçues pour précipiter les chercheurs à Dabo. C’est la fausse piste autoroutière PAR EXCELLENCE. Où est la bretelle de sortie ? La 420 est une énigme particulièrement longue et riche, et peu de temps après la sortie du livre, deux IS (ALMISEFORU et TdF) livrent la solution sur un plateau ? Une phrase codée de 100 lettres, juste pour suggérer un lieu qui est donné explicitement par une IS ? Allons donc ! On avait le droit d’être naïfs en 1993, mais plus aujourd’hui.
    4. « Du ciel vient la lumière » et « son trait s’abattra » suggèrent un trajet de haut en bas. A supposer que les 1969,697 mesures permettent d’identifier le point de chute (Dabo ou autre), à quoi bon calculer ensuite la distance, de 559 km ou autre ? Simple confirmation ou piège à naïfs ? Et si elles ne le permettent pas, à quoi servent-elles ? Il paraît plus vraisemblable qu’elles servent (depuis GJ ou un autre lieu) à touver (en se guidant sur le « zénith ») un point qui va lui-même permettre de guider le tracé du trait (j’ai bien dit « le trait » et pas la flèche, car je reste fidèle à l’énigme) qui s’abat, de haut en bas, (vraisemblablement depuis un autre lieu).

    DL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, l'IS n'est pas nécessaire toutefois la solution de l'énigme doit impérativement respecter les contraintes de l'IS. C'est bien l'intérêt des IS que de nous aider à filtrer la bonne solution, non ?
      La flèche d'Apollon croise le TDF.
      Une hypothèse qui ne respecte pas cette contrainte est donc fausse.
      Je précise que le point de chute de la flèche d'Apollon pourrait, lui, se trouver hors du secteur angulaire au prix d'une astuce (comme un point miroir situé dans le secteur angulaire, dans le doubs, par exemple) mais qu'en tout état de cause le trajet de la flèche se doit de croiser le trajet Serre-Chevalier/Isola2000.

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
  6. L'IS ne parle pas d'angle, et encore moins d'angle dont le sommet serait obligatoirement GJ. L'IS ne fait allusion qu'à un trajet par route, que l'on peut réduire à un segment de droite sur la 989. Je me demande d'ailleurs combien de chercheurs ont essayé d'aligner Vézelay, qui se trouve par ailleurs sur une ligne GJ - Zénith de La Villette, avec Isola 2000... Ne pas oublier que certaines énigmes semblent induire un raisonnement "scientifique", alors qu'elles reposent sur des astuces.

    DL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut retourner le raisonnement de de toutes les manières, Don Luis, il n'empêche que le croisement de la flèche avec l'IS TDF est une vérité intangible. Nous devons faire avec. Il est parfaitement concevable que l'IS ait pris soin de ne pas exclure certaines fausses pistes mais il n'en reste pas moins vrai que la véritable piste doit obéir à cette contrainte. Une astuce expliquera peut-être qu'on puisse obtenir un résultat surprenant qui respecte l'IS mais aucune astuce ne saurait légitimer son non-respect. J'espère que nous sommes d'accord sur cette évidence.

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
    2. Je me méfie des évidences ! Je ne sais pas ce qu'est la "véritable piste". Il peut très bien y avoir un premier niveau où la flèche va à Dabo, ce qui permet de "respecter" l'IS. Je dis juste que l'IS ne fait pas partie des données de l'énigme, et c'est un fait. Et, en ce qui me concerne, l'énigme - et la cohérence avec les énigmes qui précèdent, et notamment la 470 où il est aussi question de flèche, de lumière et de cent - induisent des solutions qui ne respectent pas la "contrainte" de l'IS. Donc, je garde l'esprit ouvert, et je ne m'impose pas des "contraintes" de prime abord, surtout quand ces contraintes sont prises dans une IS qui n'est censée intervenir qu'a posteriori. C'est une question de méthode : ne pas se fermer trop tôt le champ d'investigation.

      A part la mesure, tu cherches à résoudre la 420 comme si elle était indépendante des autres énigmes. Je ne crois pas que cela soit productif. Il y a d'autres éléments que l'IS à prendre en compte. L'IS, à la limite, je m'en fiche ! Elle est censée ne pas être indispensable. Cette IS est trop manifestement limitative pour que je ne m'en méfie pas.

      DL

      Supprimer
    3. La méthode que j'ai suivie est la suivante :

      - Dans un premier temps, je recense un maximum de pistes parmi les plus plausibles. (Appréciation subjective puisque je ne peux évoquer que les pistes que je connais mais qui permet déjà de balayer un éventail de possibilités)
      - Ensuite (et ensuite seulement), je les soumets au filtre de madits ou des IS. (Dans le cas contraire, si j'avais exercé un filtre a priori comme tu sembles le penser, je n'aurais pas évoqué Crésantignes ou Bagnères-de-Bigorre, par exemple puisque ces hypothèses - dans leur interprétation classique - ne respectent pas l'IS)

      L'argument du premier niveau, je suis désolé de te le dire, me semble une bien mauvaise excuse puisqu'à ce compte, les IS ne servent strictement à rien si la considération d'un niveau supérieur éventuel pervertit leur interprétation.
      Pourquoi se priver d'une indication si précieuse a posteriori ? Si j'ai un raisonnement qui ne respecte pas l'IS, je sais que mon raisonnement sera faux et je saurai gré à l'auteur de m'avoir remis sur de bon rails.

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
    4. Je ne suis pas sûr qu’être « remis sur les rails » offre les meilleures chances de trouver les fameux « chemins de traverse »...

      Pour ma part, je m’interroge sur les relations entre la 420 et la 470. Dans la 470, je trouvais Obernai, qui m’était confirmé par le cercle de PROSERPINE.

      Dans la 420, je note que Mainz/Mayence, patrie de Gutenberg, est alignée avec Obernai et Serres (imprima la marque de ses serres). A Mayence, je trouve Apollon (sur la colonne de Jupiter).

      Je note aussi que, si de GJ, Apollon vise le coeur, sa flèche croise bien le TdF. Mais est-ce à dire que l’énigme s’arrête là et qu’il n’y a plus qu’à trouver le point de chute ? Je ne crois pas.

      La 470 me donnait aussi Vézelay (bon chemin de Compostelle), et il se trouve que cette ville est alignée avec GJ et le Zénith de La Villette. Le verbe « s’abattra » est une allusion assez claire aux « abattoirs ».

      Dans la 470, Vézelay était aligné avec Roncevaux et Bar-sur-Aube, où je trouvais l’air et l’eau de Bachelard. Je les retrouve à Langres et Lusigny, également alignés avec le Zénith de La Villette.

      Donc à mon avis, il y a un truc d’un peu plus subtil à trouver, et qui utilise tous ces éléments.

      La différence avec ta démarche, c’est que tu ne retiens que les données « scientifiques » (mesure, distance, « secteur angulaire »), alors que je m’appuie aussi sur une analyse textuelle (littéraire). Je cherche (et je trouve) quelque chose qui fait sens (ce qui, pour des raisons qui me sont obscures, semble être intolérable aux yeux de certains).

      DL

      PS. Tu noteras que de même que les lettres d’OBERNAI répondaient à la clé S/F (Rot 13), à l’exception du I, qui appelait le V de la Victoire, M=Z et A=N, de sorte que dans MAINZ, il reste encore ce fameux I, que l’on peut d’ailleurs voir sur le visuel, juste à gauche des symboles d’Uranus, Saturne et Jupiter...

      Supprimer
    5. C'est bon : j'ai trouvé !!! Tout colle : les 1969,697 mesures, les 559 km, le TdF. J'ai eu raison de voter pour "Autres". Ce que je dis juste au-dessus est sur la bonne voie (pas besoin d'être remis sur des rails).

      DL

      Supprimer
  7. Si tu veux un « secteur angulaire », je t’en propose un dont le sommet est le sommet de 559 m d’altitude (Totenkopf, sur la ligne GJ – Strasbourg, http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-55550-.html ) :
    Golfe-Juan – Isola 2000 – 559 – Aigle – Serre-Chevalier
    Eh oui : la chouette, c’est un peu plus travaillé que la Tête de mort de Dalmas !

    Cette fois, j'arrête !

    DL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sage décision(celle d'arrêter ;o))))

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Totenkopf

      Le jour où tu seras en mesure d'aligner seulement deux ou trois hypothèses de jeu crédibles(cad non infirmées par de multiples Q/R claires et nettes ou bien non contredites par la synthèse Fig Mag) tu pourras continuer...

      "Le Banni" des principaux forums de ce jeu...

      Supprimer
  8. A propos d’IS, il y en a une dont on ne parle pas beaucoup : c’est l’IS « ligne de mire » ! Beaucoup veulent croire qu’elle concerne la 470, mais le fait qu’elle soit codée avec ALMISEFORU la rattache clairement à la 420.

    Mais voilà ! Comment l’Ouverture peut-elle être « le bon guidon » dans la 420, si tout se passe dans le « secteur angulaire » contraint par l’IS TdF ?

    Voici donc ma proposition « Autre » (mettons que c’est mon cadeau de Noël aux chercheurs) :

    Le coeur de la 470 serait à Obernai, et le cercle de PROSERPINE nous donne OBERNAI + SER (j’ai expliqué ça ailleurs).

    Dans la 420, Obernai est aligné avec Mayence (Gutenberg) et SER/RES. De GJ, on vise donc une nouvelle fois Obernai (le coeur de Mgr Freppel évêque d’Angers), et on croise ainsi le TdF.

    Sur cette droite, on compte 234 km (1969,697 mesures de 100 aunes) à partir de GJ (le zénith étant compris comme signifiant « haut de la carte », mais il y a peut-être autre chose).

    Depuis La Flèche, on tire un trait vers ce repère et on compte 559 km. On arrive alors en un point où il n’y a rien sur la 989, mais qui correspond à l’emplacement du Nid de l’Aigle (altitude 2386 m), lequel est donc le point de chute (un bon endroit pour laisser des plumes quand on est un aigle).

    Ce point de chute est aligné avec Aigle et Mayence. CQFD (et on va encore dire qu’il n’y a aucun moyen de valider les solutions dans la chouette...). A noter aussi que c’est par Bar-sur-Aube que je visais Obernai dans la 470 et que Mayence (Gutenberg) est aligné avec Bar-sur-Aube et Lamarque (« imprima la marque »).

    Le trait passe par Bourges, ce qui devrait satisfaire ceux pour qui cette ville est « l’Ouverture », et l’IS « ligne de mire » est donc respectée ! Et, de G-J, par Bourges, on arrive à Cherbourg, soit le Carusburc de l’énigme suivante (mais ce n’est peut-être pas aussi simple...).

    Il se pourrait même que le centre du cercle de Schlopsy soit dans le prolongement de ce trait (mais il est un peu flottant, vu la difficulté de localiser avec précision Cherbourg, Issoire et Epernay).

    DL

    RépondreSupprimer
  9. @ DL

    Il n'y a qu'un lieu à trouver en 470, donc Obernay ou un lieu différent de Roncevaux(en Espagne) est à exclure... Ce qui laisse comprendre aussi que même la lumière ou le coeur ne pourront pas être représentés par un lieu et pourtant il faudra que mon Tout(470), l'Ouverture et la Lumière soient alignés si on vérifie cet alignement sur la carte.

    Sans oublier que la carte n'est pas nécessaire en 470 donc cela sous-entend que ce n'est pas par l'utilisation de la carte que l'on obtient la solution 470.

    Ensuite Il n'y a qu'une Ouverture et c'est Bourges(dans le Cher), donc durant tout le reste du jeu, quand une énigme fait référence à l'Ouverture il ne pourra s'agir que de ce même lieu et pas d'un autre.

    Et puis, il n'y a qu'une mesure dans le livre, donc si l'aune est utilisée en 420 il fallait déjà calculer le nombre des mesures avec cette mesure en 500 pour découvrir la SAQC et il faudra faire de même en 650 pour trouver les sentinelles et non jouer avec différentes mesures(comme le pied, le pouce, le mètre etc...) selon l'envie.
    Ce qui n'empêchera pas d'utiliser différentes valeurs d'une même et unique mesure au cours du jeu, comme par exemple un pas de 74cm ou un pas de 0,624m...

    Bref, pour résoudre les énigmes correctement il faut surtout prendre en compte ce qu'elles évoquent vraiment et non s'inventer des tas de trucs et autres bidules obtenus le plus souvent de manière fortuite ou en fonction de ce que les énigmes ultérieures semblent proposer.

    Ensuite, il faut évidemment faire confiance aux réponses(Q/R) de l'auteur du jeu, et cela permet assez souvent d'éliminer le genre d'hypothèses que tu as l'habitude de proposer. Max Valentin n'avait pas donné des réponses pour envoyer les chercheurs dans le mur. Encore faut-il prendre le temps de bien lire et comprendre ses réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En résumé, la 420 et d'autant plus le point de chute de la flèche d'Apollon ne se décryptera pas avec du hasard, il faudra déjà savoir qu'elle est la mesure puisque cette dernière aura déjà été utilisée dans l'énigme précédente et trouvée bien avant(en 780 très probablement). Il faudra aussi que l'enchaînement des énigmes soit logique et cohérent.

      Si l'ordre des énigmes n'est pas le bon, si l'Ouverture n'est pas la bonne, si la direction à prendre en 780 n'est pas juste, si le lieu en 470 n'est pas le bon, si la lumière n'est pas vue par l'Ouverture, si le coeur fait défaut, si le TITRE 580 n'est pas correctement interprété et cela même avant de penser à des permutations alphanumériques, si rien ne fait resplendir les ténèbres, si le bon 2424 n'est pas pris en compte, si ce n'est pas la bonne DCA qui est utilisée, si ce n'est pas la bonne valeur de la mesure qui est utilisée, si ce n'est pas le bon choix qui est fait entre le traçage ou la découverte physique de la SAQC, etc... etc... si à chacune de ces données, la réponse n'est pas la bonne il ne faudra pas espérer trouver les soluces des autres énigmes.

      Mais je suppose que tous les chercheurs de la chouette d'or savent cela...

      D'ailleurs je pense qu'il faudrait effectuer un sondage sur les éléments de jeu des premières énigmes : quel ordre, quelle Ouverture, quelle direction générale, quelle mesure/chose importante, quel lieu à partir duquel la lumière sera vue par l'Ouverture, quelle Lumière...

      Le résultat de ces sondages permettrait aisément de comprendre pourquoi cette chasse au trésor n'est toujours pas résolue et à quel point les Q/R et autres IS ou synthèses Fig Mag ne sont pas prisent en compte, alors qu'elles pourraient très facilement éliminer la plupart des hypothèses de jeu qui sont toujours d'actualité.

      "Le Banni" des principaux forums de ce jeu.
      Pour ne pas abuser, cela sera ma dernière intervention ici.

      P.s l'énigme B est à ignorer complètement (TITRE, Texte et visuel) une fois l'ordre des énigmes établi et cette énigme ne donne pas de lieu, juste l'ordre des énigmes...

      Supprimer